English

Le cas Leclerc – une idée qui simplifie la vie

avant
après

Un emballage multifonction

La démarche réalisée

Avant d’arriver sur les tablettes, les produits doivent être transportés depuis l’usine où ils sont fabriqués. Pour faciliter leur regroupement et leur protection, ils sont placés dans des emballages secondaires. Dans le cas des barres tendres Praeventia, l’emballage secondaire était simplement une grande boîte en carton semblable à celles utilisées pour les déménagements. L’entreprise y a vu une belle occasion d’optimisation.

La bonne idée

L’emballage secondaire de transport a été complètement repensé pour arriver à une forme plus mince et ouverte sur deux côtés, ce qui limite l’utilisation de matière. Il est aussi plus léger et possède des lignes pointillées sur le dessus pour faciliter l’ouverture par les commis en magasin. Finalement, le type de carton choisi était disponible à proximité de l’usine, ce qui diminue la distance parcourue avant qu’il ne devienne un emballage.

Secteur : Alimentation
Mise en marché : 2012

Bénéfices obtenus avec la démarche d’optimisation :

Réduction des émissions de gaz à effet de serre

17 %
4 %

Augmentation du contenu en matériaux recyclés

Diminution du ratio masse emballage/produit

15 %
15 %

Réduction de la quantité de matériaux utilisés